Posts à venir
Tenez-vous à jour...

Energies renouvelables: Bruxelles valide des mécanismes français de soutien



La Commission européenne a validé vendredi les nouveaux mécanismes de soutien aux énergies renouvelables proposé par la France pour certains parcs éoliens, solaires et les installations de méthanisation à partir des eaux usées.

Pour Bruxelles, ces mécanismes permettront « d’augmenter la part de l’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelables, conformément aux objectifs environnement de l’UE (Union européenne), tandis que les distorsions de concurrence engendrées par le soutien de l’Etat (seront) limitées », selon un communiqué de la Commission.

Le feu vert le plus attendu est celui concernant l’éolien, qui vise les parcs d’au maximum 6 éoliennes, dont chacune ne doit pas avoir une capacité de plus de 3 mégawatts, et qui prévoit le versement d’un complément de rémunération accordé par l’Etat pendant 20 ans, qui s’ajoutera au prix de vente de l’électricité sur le marché.

La Commission a aussi approuvé le tarif de rachat bonifié dont pourront bénéficier les petites installations solaires (moins de 100 kilowatts) installées sur les bâtiments, ainsi que le double mécanisme de soutien pour les sites de méthanisation à partir des résidus de traitement des eaux usées (tarif d’achat pour les installations de moins de 500 kilowatts et complément de rémunération pour les plus grandes).

Ces mesures permettront à la France d’installer plus de 17 gigawatts supplémentaires d’énergie renouvelable, note le communiqué.

Elles découlent des directives européennes établies en 2014 par la Commission européenne en matière de soutien aux énergies renouvelables et qui visent à une plus intégration progressive sur le marché de ces énergies au fur et à mesure où elles gagnent en compétitivité.

Extrait de l’AFP du 05/05/2017