Posts à venir
Tenez-vous à jour...

RECYCLAGE DES PANNEAUX SOLAIRES

Le panneau solaire photovoltaïque est un équipement de plus en plus performant avec un cycle de vie long. Il représente un investissement propice pour réduire vos factures d'électricité mais également pour produire une énergie écologique. La question du recyclage des panneaux solaires se pose à deux moment : en cas de modules défectueux et en fin de vie d’une installation. Mais de quoi est composé un panneau solaire ? Comment sont réutilisés les éléments d’un panneau ? Quel est le cadre législatif en France et qui recycle vos installations ? Sun Install s'intéresse de plus près au recyclage des panneaux photovoltaïques :


LA COMPOSITION D'UN PANNEAU SOLAIRE

Avant tout, il est important de comprendre la composition et les composants d’un panneau photovoltaïque.

Le cadre est généralement en aluminium car il permet d’entourer le panneau et de faciliter sa pose.

Le verre représente la majeure partie du poids du panneau, environ 75 % de son poids.

Les cellules sont généralement composées de silicium cristallin.

Les connexions sont en cuivre ou en argent.


Lorsque vos panneaux solaires sont en fin de vie, deux options s’offrent à vous: Vous pouvez décider de les enlever ou d’en faire installer de nouveaux. Si vous choisissez de les retirer, l’article 11 de l’arrêté du 09/05/2017 vous impose d’enlever vos panneaux et de les confier à un organisme qui se chargera de leur recyclage. Il existe plus d’une centaine de points de collecte en France. Vous pouvez également les remplacer dans ce cas là, Sun Install s’occupe de votre ancienne installation !




COMMENT SONT RÉUTILISÉS LES ÉLÉMENTS RECYCLÉS ?


La principale difficulté du recyclage des panneaux solaires cristallins réside dans la séparation des différents constituants. Plusieurs méthodes existent mais elles visent toutes à valoriser une grande partie des matériaux présents dans le panneau.

Le quota moyen de recyclage d’un panneau solaire photovoltaïque est de 94,7 %. En effet :

L’aluminium contenu dans le cadre est recyclable à l’infini. Il est donc refondu pour constituer de nouveaux objets

Le verre est également recyclable à l’infini.

Le silicium quant à lui peut être réutilisé jusqu’à 4 fois : il est généralement utilisé pour fabriquer de nouvelles cellules photovoltaïques.

Les éléments présents en plus petites quantités, comme le cuivre et l’argent qui servent aux connexions ont besoin sont séparés mécaniquement et chimiquement avant d’être fondus et réutilisés.



LA FILIÈRE DU RECYCLAGE EN FRANCE


En France, les fabricants, importateurs, distributeurs ou propriétaires de panneaux solaires payent une redevance, liée à l’éco-participation. Son montant est calculé en fonction du type de panneaux solaires ainsi que du poids de l'installation. En moyenne cette redevance est de 0,70€ par panneau. Le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques est prévu par la directive européenne 2002/96/CE relative aux déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE). Elle est entrée en vigueur en Février 2003 et correspond au décret n° 2014-928 du 19 août 2014 dans le droit français.

L’organisme à but non lucratif PV Cycle a été fondé en 2007 avec la mission d’assurer la collecte et le recyclage de panneaux solaires photovoltaïque. Les points de collecte PV Cycle sont visibles directement sur le site de PV Cycle. Les producteurs peuvent déposer sans frais les panneaux qu’ils souhaitent faire entrer dans la filière du recyclage. La gratuité de ce dépôt est possible grâce au paiement de la redevance liée à l’éco-participation. PV Cycle est présent au niveau européen en couvrant à ce jour plus de 90% du marché européen.